Mardi 8 juillet 2014 2 08 /07 /Juil /2014 08:07

08.07.2014-1.jpg

Les moments passés avec Aline attendront mon retour… Dans quelques heures, le grand départ, tant attendu, enfin…

Un grand besoin de faire le vide, de partir, de voir la mer et le soleil… Et vous, sous le soleil ? A la montagne ? Chez vous pourquoi pas…

Une pensée pour ceux qui reviennent, déjà… Mais il y aura également les autres, qui partiront après moi ! Alors que je serais revenue vers vous pour vous conter mes histoires…

Une pause dont je rêvais depuis des semaines… Envie de mettre mes petons dans le sable. Et écouter en silence le ressac de la mer.

Prenez soin de vous. A bientôt…

Madame.S

10436276_744563805594043_3852572669865947988_n.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 8 commentaires - Publié dans : Divers fêtes et occasions
Par Madame. S - Communauté : Soumission et appartenance
Samedi 5 juillet 2014 6 05 /07 /Juil /2014 13:02

05.07.2014-1.jpg            05.07.2014-2.jpg

Magnifique série prise pendant que j'étais au septième ciel, suçant, léchant, salivant, avalant, me saoulant ! Merci infiniment Divine Domina de mes sens en émoi !

Quelle harmonie entre le rouge de vos jolis ongles et celui de mes gants. Rencontre de deux féminités faites pour s'unir et se confondre dans ce merveilleux jeu de la Domination/soumission !

Jouissance intime de tout mon être, Abandon total, lèvres tout contre vos charmants petits pieds ! Permettez-moi d'adorer aussi mon petit sein et son téton sur fond noir !

Quel œil vous aviez pendant que je jouissais ! Je vous voyais perverse et dure, sage et douce…

J'ose imaginer que vous partagiez alors les mêmes frissons que votre soumise Aline qui aime aussi se voir sans ce ridicule petit vermisseau inutile et ces vilaines petites boules pendantes, prête à se faire prendre comme la vilaine petite pute qu'elle est  pour votre plaisir ! Merci. Merci infiniment !...

05.07.2014 3

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 7 commentaires - Publié dans : Aline...
Par Madame. S - Communauté : BD/DS/SM
Vendredi 4 juillet 2014 5 04 /07 /Juil /2014 16:16

04.07.2014-1.jpg                       04.07.2014-2.jpg

 

« Repasser la parure de draps du lit de Madame, les robes et chemisiers de ma Divine, les chemises de Monsieur sur ordre de Madame en tenue de soubrette les fesses et les seins à l'air en talons hauts sur une table à repasser trop basse !!! Quelle souffrance. Quelle jouissance. Quelle double soumission.

Merci Divine Domina pour cette redoutable leçon de repassage !

Aline, votre servante soumise !!! »

 

Il est vrai que j’avais hâte de te faire passer l’épreuve du repassage et je n’ai pas été déçue ! Tu es mauvaise Aline ! Oh certes tu as essayé de faire de ton mieux mais il y a encore du chemin pour être une bonne repasseuse au service de Madame.S ! Et surtout, il a été agaçant de devoir te rappeler à tout bout de champ qu’il ne fallait pas oublier le fer que tu posais sans cesse sur la table à repasser ! Je pense que la prochaine fois, je te laisserais travailler seule et ainsi sans te parler, cela te divertira moins l’esprit et tu seras plus concentrée à ta tâche !

Je souligne également que tu es loin d’égaler Aaron qui est si minutieux. Mais tu as un exemple et ainsi tu t’appliqueras à faire aussi bien que lui dans le temps…

Madame.S

04.07.2014-3-copie-1.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 7 commentaires - Publié dans : Aline...
Par Madame. S - Communauté : Bdsm Passion
Jeudi 3 juillet 2014 4 03 /07 /Juil /2014 10:58

03.07.2014-1.jpg       03.07.2014-2.jpg

Ah ces mules à pompon et hauts talons dont j'ai si longtemps rêvées ! Quel plus beau cadeau !!! Merci infiniment Maîtresse adorée ! Enfin exprimer pleinement devant vous, Divine Domina, toute ma féminité ! Et la tenue que vous m’avez choisi, pouvant ainsi porter Votre combinaison en satin, Vos gants de velours, quelle joie et honneur que vous m’avez fait là. Et ce cadeau, ces bas nylon dont je rêvais aussi.

Tout de noir vêtue, jambes épilées, mollets cambrés, ridicule petit vermisseau à supprimer, prête à vous servir dans une totale soumission ! J’ai aimé prendre la pause pour vous, être femelle et belle à Vos yeux… Merci, merci encore d'avoir ainsi immortalisé cet instant d'éternité !

Quel talent de photographe je mouille rien qu'en les regardant, rien qu'en me regardant ! Aline, votre soumise je suis enfin vraiment ! J’espère pour toujours !

03.07.2014-3.jpg           03.07.2014-4.jpg

03.07.2014-5.jpg    03.07.2014-6.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 5 commentaires - Publié dans : Aline...
Par Madame. S - Communauté : Soumission et appartenance
Mercredi 2 juillet 2014 3 02 /07 /Juil /2014 14:15

02.07.2014-1.jpg    02.07.2014-2.jpg

 02.07.2014-3.jpg    02.07.2014-4.jpg

02.07.2014-5.jpg     02.07.2014-6.jpg

« Madame… Je suis enfin à vos pieds, c’était mon rêve. Oui un véritable souhait, être à vous, toute à vous, Aline vous appartient…

Plus fort encore, Vous  sur votre fauteuil bleu m'offrant vos pieds ... Quel fantastique cadeau ... Moi à genoux... Je me suis changée et je porte la tenue que vous m’avez choisi au sexe shop avec mes seins en silicone. Je suis troublée. Je porte aussi le collier de soubrette en rose et noir. Ainsi, je m’offre à vos yeux en Aline, plus femme que jamais… Posant mes lèvres et ma langue, tout d’abord sur vos semelles pour les lécher et découvrant ensuite cette extraordinaire douceur de peau ... et puis ma langue découvrant le salé de votre sueur se mélangeant à ma salive ... excitation extrême ... Vous, heureuse détendue, me laissant

Prendre en bouche votre pouce,... Quel délicieux bonbon.  Puis,  un à un, vos petits doigts ... puis, nouvelle marque de confiance, me laissant glisser ma langue humide entre chacun d'eux ... Je suis en pleine extase, dans un autre monde fait de tourbillons et je n’ose à peine détourner mon regard de vos pieds, mais je ne peux m’empêcher de remarquer que vous avez disposé sur le repose-pied devant votre fauteuil certains instruments.

Qu’allez-vous utiliser sur mon dos, mon cul ? Mais moi qui ne connaît rien de tout cela, je commence il est vrai à avoir peur de vous ; Je ne vous connais finalement que si peu. Et si j’avais mal, très mal je veux dire ? Non, v vous allez prendre soin de moi, je le sais, vous allez veiller sur votre Aline, car elle a de petites fesses toutes fragiles ; Mais je sais que vous allez me dresser ; Il le faut, à votre guise Madame.S. Laissez vagabonder votre imagination ; Empoignez la cravache en forme de cœur que je trouve si belle ; Vos fouets choisis il y a quelques heures au sexe shop. Dont le rouge et noir, qui me terrifie. Oui, j’ai peur mais j’ose m’abandonner à vos mains, vos caresses, votre fermeté et la douleur. Je suis là pour connaître, enfin, ce que veut dire souffrir, dans tous les sens du terme ; Je sais que vous saurez faire attention à la petite pute que je suis ; Merci à vous.

02.07.2014-17.jpg     02.07.2014 13

Au même moment, alors que je fermais les  yeux, je sentis les premières caresses de vos fouets et cravaches qui très progressivement se transformèrent en coups cinglants au combien excitants ! Mes râles vous renseignait sur mon plaisir et ou mes souffrances ; Vous testiez ma capacité à encaisser ; A endurer… Et moi… Je continuais à déguster vos pieds en tortillant mon cul. La multitude de sensations et de douleurs sont étonnantes.

C'est alors que j'engouffrais tous vos doigts en bouche les baignant de ma salive, mes lèvres et mes fesses déjà brûlantes ! J’aime vous goûter Madame, votre odeur, votre goût de pieds… J’en raffole. Encore, encore, puis-je vous quémander de prendre encore vos si jolis petons dans ma bouche de salope. J’aime sentir les résilles sur mes jambes, vous plaire ainsi.

Et puis, étrangement, la douceur d’un objet fait de plumes ? Que sais-je ? Je ne dois et je ne peux pas voir ; Vous faites tout pour dissimuler les objets…

Moment intense ... moment de rêve ... Moment d'absolue jouissance ...  Vos doigts me caressant puis m'écrasant l'intérieur des joues puis du palais ... Moment d'éternité d'une incroyable sensualité ! Merci infiniment, Maîtresse absolue de mes sens ! » Votre Aline plus que jamais à vos pieds…

02.07.2014-7.jpg    02.07.2014-8.jpg

02.07.2014-9.jpg     02.07.2014-10.jpg

02.07.2014-11.jpg   02.07.2014-14.jpg

02.07.2014-15.jpg        02.07.2014-16.jpg

 

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 11 commentaires - Publié dans : Aline...
Par Madame. S - Communauté : BD/DS/SM
Mardi 1 juillet 2014 2 01 /07 /Juil /2014 11:56

01.07.2014-1.jpg          01.07.2014-2.jpg

01.07.2014-3.jpg           01.07.2014-4.jpg

Non ce n’est pas le titre d’un mauvais film… Plutôt d’une belle histoire…. Vendredi 13, une date prédestinée pour la première rencontre avec la petite pute Aline ?… Je vous avais parlé de la venue d’Aline en mes terres.

Certains diront qu’ils sont superstitieux et qu’ils n’auraient pas choisi cette date. Pour moi pas d’importance ; Mais surtout, cela tombe également sur la date anniversaire d’Aline. Une date choisie pour notre première rencontre. Je suis heureuse de le retrouver à la sortie de son avion à l’aéroport d’Entzheim proche de Strasbourg…

 Une journée chaude s’installe déjà sur Strasbourg et j’ai un programme des plus adapté pour ma petite salope, chargé mais bien précis pour le tester et le jauger…

 

Voici les mots d’Aaron à l’arrivée de son frère dans la soumission…

« Aline est enfin en Terre Alsacienne pour servir sa Maîtresse et je suis heureux pour Vous et pour lui.
Je sais que Vous êtes une Grande Dominatrice qui n'agit uniquement selon Votre Propre Instinct et mes conseils formulés les jours derniers n'en étaient pas, il s'agissait juste pour moi de Vous exprimer les aspects essentiels qui excitent excessivement mon âme quand je suis nu devant Vous et  qui sont aussi certainement ceux d'Aline.
Je sais qu'Aline doit être à ce moment précis complètement bouleversé par Vos Dispositions à posséder son âme servile, je Vous remercie pour lui et pour moi car nous avons l'un et l'autre en communauté le fait d'avoir la même Maîtresse. Remerciez aussi de ma part Monsieur, votre compagnon, pour Sa Manière si Libre d'accepter Votre Vie.
Je pense à Vous et vous embrasse Vos pieds…

 

Et… Bien sûr, les impressions d’Aline…


« À l'aéroport d'abord, ce face à face soudain... Ce moment tant attendu ... Énorme émotion  ...  Mon cœur battait fort ! Je vous vois là, je n’en crois pas mes yeux, oui c’est bien vous…
Votre sourire rayonnant...  Ces premiers mots échangés... Découverte de nos voix  restées jusque-là muettes selon votre souhait... Un rêve enfin devenu réalité !

Votre façon de conduire vers Strasbourg, déterminée, car vous saviez où nous devions aller… Je vous regarde discrètement, vos cheveux qui volent au vent, vos lèvres qui bougent et me parle. Votre décolleté si bien choisi pour me troubler et me faire tourner la tête ; Comme si j’en avais encore besoin. Vous êtes si troublante, sensuelle, Madame…

Je vous montre mon collier. Vous me demandez de le mettre autour de mon cou. A l’aéroport de départ, on m’a demandé de me séparer de ma laisse. Je n’avais pas pensé qu’on me refuserait celle-ci pour mon bagage.

Arrivés au parking du centre ville, j’ai peur soudain. Je sais ce que vous allez me demander ; Nous en avions parlé par le biais de nos échanges. Nous sortons du parking, marchons sur les pavés qui nous mènent…

Oui, nous arrivons effectivement à l’endroit choisi par Vous, devant la cathédrale ; Beaucoup de personnes sont déjà attablées en terrasse sur la place. Il fait si doux, un petit vent frais nous accueille ; Beaucoup de touristes sont déjà là à admirer le quartier et la bâtisse si belle et immense face à moi. Et soudain, vous me dites « Allez il est temps Aline, mets-toi à genoux ! ». Votre voix a changée et ne laisse place à aucun doute ; Madame est bien là. J’ai un moment d’hésitation mais je n’ai pas envie de vous décevoir, je regarde autour de moi, à droite, à gauche, je commence à transpirer… Je m’agenouille et vous me prenez en photo. Tant de choses se passent en mon esprit ; Peur, excitation, soumission… Vous me l’avez demandé et je ne peux rien vous refuser… Je l’ai fait oui, pour Vous…

Je suis à genoux, devant Vous, comme nous l’avions rêvé… Merci de m’avoir demandé cela ; Je ne savais pas si je pourrais y arriver, vous m’avez aidé à réussir. Moment fort de domination et d’acceptation. Je suis fier de l’avoir fait pour vous… Pardon « Aline » est fière de l’avoir fait pour vous, vous qui avez choisi mon nom de soumise à vos pieds…

 

Je ne parlerais pas des moments vécus ensuite au sexe shop, quand vous m’avez demandé devant la vendeuse d’essayer une dizaine de tenues, alors que je devenais de plus en plus rouge face à la dame qui souriait et devenait votre complice… J’ai aimé me sentir femme pour vous, que vous me regardiez essayer ces vêtements tous plus sexy les uns que les autres. Je me sentais belle face à vous. Nous avons vécu là des moments de rires et de partage intenses. Et nous y avons trouvé de beaux objets ; Mais nous le découvrirons dans d’autres articles je crois. Je n’en dirais pas plus.

Merci vraiment, pour votre force de persuasion, votre façon de me demander d’être à Vous, avec délice et communion. Merci Madame.S… »

01.07.2014-5.jpg            01.07.2014-6.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 8 commentaires - Publié dans : Aline...
Par Madame. S - Communauté : Satin,nylon,soie,fétchisme
Samedi 28 juin 2014 6 28 /06 /Juin /2014 15:28

28.06.2014-1.jpg              28.06.2014 2

Et voilà, car il faut bien une fin à l’histoire… Aaron à la fin de son séjour, derniers instants partagés en ma demeure et sur mes terres alsaciennes qu’il affectionne tant comme moi.

Aaron en position près de la rivière, suite à ma demande. J’aime le voir nu, offert... Dans un environnement pour nous abandonner à mes caprices et envies ; Instants de partage.

Profiter de la vue et de ce que je peux lui demander… Cela est vraiment jouissif… Et partagé, sans nul doute.

Je regarde les gouttes sur son dos faites à la bougie et je me souviens...

Abandonné à mes caprices et envies. Dans une position que je trouve très belle, je me régale. Regardez-le, je le trouve beau.

Je réfléchis ; De quel instrument vais-je me servir !?

Vais-je l’attacher !?

Vais-je le caresser !?

Vais-je le fouetter !?

Et pourquoi pas tout cela en même temps…

Et bien pour une fois je vais vous dire « A votre guise chères lectrices et chers lecteurs ! ». Imaginez donc votre « suite » !

Vous ne vous attendiez pas à cela et bien si ! Pour une fois je ne vous dirais rien. Délice du silence ; perversion et frustration extrême pour ceux qui me lisent et sont fidèles… Oui, je ne vous raconterais pas ce qui a suivi…

Machiavélique Madame.S je suis et j’aime ! Vous ne saurez donc rien de plus et je me gausse !

Madame.S décide, toujours…

Ne pleurez pas trop dans vos jupons, il y aura des jours meilleurs… Et de nouvelles aventures, bientôt, avec… Aline !

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 8 commentaires - Publié dans : Les mots ou les maux d'Aaron...
Par Madame. S - Communauté : BD/DS/SM
Mardi 24 juin 2014 2 24 /06 /Juin /2014 15:28
   

24.06.2014-1.jpg        24.06.2014-2.jpg

 

24.06.2014-3.jpg        24.06.2014-4.jpg

 

24.06.2014-5-copie-1.jpg     24.06.2014-6.jpg

 

 

Lors du dernier séjour d’Aaron, un nouveau moment rare de complicité, celui-ci a eu le privilège de m’aider à enfiler un nouveau corset qu’Aline m’avait offert il y a quelques semaines. Troublante matière, Divine se déshabille pour enfiler ce vêtement de charme, enivrant. Son regard le trahissait. Ses mots devenus confus, puis le silence. Il se mit à mes pieds. Que dis-je, il tomba à terre pour moi.

Il eut alors le plaisir d’admirer sa Maîtresse d’en bas, sous diverses coutures et admirer le rouge de ses lèvres, sa poitrine généreuse et envoutante… Jeu de séduction. Aaron ne pourra pas toucher ; La Maîtresse devient d’autant plus perverse, Aaron aime savoir qu’il ne pourra pas m’atteindre et rêve de l’inaccessible… Les rondeurs de sa Maîtresse le bouleverse.


Mais rien que de lacé sa Divine le troubla profondément… Et vous !?...

 

24.06.2014-7.jpg    24.06.2014-8.jpg

 

24.06.2014-9.jpg     24.06.2014-10.jpg

 

24.06.2014-11.jpg           24.06.2014-12.jpg

 

24.06.2014-13.jpg   24.06.2014-14.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 15 commentaires - Publié dans : Photos de Madame.S
Par Madame. S - Communauté : Satin,nylon,soie,fétchisme
Mercredi 18 juin 2014 3 18 /06 /Juin /2014 15:23

18.06.2014-1.jpg    18.06.2014-2.jpg

18.06.2014-3.jpg                 18.06.2014-4.jpg

Quand Aaron est présent, je sais qu’il y a une chose qu’il apprécie plus que tout… S’occuper de mes pieds.

Etre à leur côté. Les regarder ; les humer, les lécher, les vénérer, les choyer… et tant encore…

Je ne sais comment certains soumis réagissent face aux pieds de leur Divine, j’avoue que pour ma part, cela est important et j’en prends un réel et grand plaisir. Un partage qui peut être très excitant même quelquefois ; Une forme de rituel, qui n’est pas anodin, car embrasser les pieds de sa Maîtresse est pour moi un acte naturel, mais néanmoins obligatoire dans la relation.

Lors de son dernier séjour, Aaron a pu goûter souvent aux joies des petons de Madame… Il aime être à mes côtés quand je regarde la télévision et qu’il a le droit de me mettre de la crème ; De poser sa joue contre la peau de mon pied. Des moments simples, mais si forts. Intimes.

Et cette fois, il avait également le droit de suçoter les pieds de sa Maîtresse, sortant à peine de ses chaussures ouvertes sur le devant. Une paire qu’Aaron ne connaissait qu’en photo et qu’il n’avait pas encore pu gouter. Je l’ai senti heureux de pouvoir se mettre ventre à terre et d’admirer ces talons, si près, si près… Sur sa nuque, puis sa tête.... Le talon s'enfonce...

Et sentir le talon sur son dos, le faisait chavirer. Il y a des choses qui ne s’expliquent pas, mais se vivent…

Ses yeux le trahissaient, il était aux anges…. Et sa Maîtresse profitait du spectacle offert…

18.06.2014-5.jpg       18.06.2014-6.jpg

18.06.2014-7.jpg     18.06.2014-8.jpg

18.06.2014 9

 

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 12 commentaires - Publié dans : Les mots ou les maux d'Aaron...
Par Madame. S - Communauté : Satin,nylon,soie,fétchisme
Lundi 16 juin 2014 1 16 /06 /Juin /2014 14:48
 

16.06.2014-1.jpg

16.06.2014-2.jpg       16.06.2014-3.jpg

Séjour d’Aaron, suite…

Je suis encore allongée ce matin-là. Aaron me caresse délicatement le pied droit. Je ferme les yeux et me laisse bercer par ses lèvres sur le dessous de mon pied.

Je savoure encore et encore…

Mais il est temps de reprendre mes esprits et de me lever presque d’un bond ! Aaron est surpris et ne sait pas ce qui se passe ou n’ose espérer ce qui va arriver ; Il sait que le matin j’aime aller aux toilettes car la récolte de la nuit a été abondante… Mais il ne sait jamais s’il pourra en profiter le matin… Mais il a de la chance, ce matin, il y aura droit.

« Aaron, va chercher ta serviette et dépêche-toi ! ». Aaron ne se fait pas prier. Et il s’allonge près de mon lit, à l’endroit habituel pour se positionner. Endroit où je peux m’appuyer de mes coudes et lorsque je m’accroupis, je vois son visage, s’approcher de plus en plus de la source pour lui offrir mon breuvage.

Aaron tremble… J’aime le voir ainsi, envieux de boire et savourer.

Je m’accroupis, lentement, pour faire durer un peu plus ce plaisir partagé.

Ca y est, le liquide chaud coule et arrive à sa bouche ; Sa gorge se remplit. Aaron avale et avale encore.

Ce matin il aura eu droit à une quantité non négligeable. Madame gère de mieux en mieux les jets successifs ; Jouissance partagée.

Aaron remercie sa Divine de ce privilège et espère que demain matin il pourra à nouveau goûter aux délices de Madame…

A mes pieds...

16.06.2014-4.jpg         16.06.2014-5.jpg

 

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 11 commentaires - Publié dans : Les mots ou les maux d'Aaron...
Par Madame. S - Communauté : BD/DS/SM
Jeudi 12 juin 2014 4 12 /06 /Juin /2014 20:17
 

 

Il fait si chaud en Alsace…

Régalez-vous et dégustez, lentement, langoureusement….

12.06.2014-1--1-.jpg

12.06.2014-1--2-.jpg     12.06.2014-1--3-.jpg

12.06.2014-1--4-.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 7 commentaires - Publié dans : Photos de Madame.S
Par Madame. S - Communauté : Soumission et appartenance
Samedi 7 juin 2014 6 07 /06 /Juin /2014 09:27

  07.06.2014-1.jpg

07.06.2014-2.jpg             07.06.2014-3.jpg

Revenons à Aaron et son dernier passage chez Madame.S…

Je me suis levée tard ce matin-là. Fatiguée d’une nuit à nouveau tourmentée…

Aaron est allé promener mon toutou et a eu le plaisir de pouvoir encore un peu s’allonger au pied de mon lit. Nous discutons, de tout et de rien ; Aaron s’approche délicatement de mes pieds pour me demander de pouvoir les embrasser et les caresser… J’aime ces moments matinaux aux réveils doux et tendres.

J’ai mis de côté des bougies, Aaron ne le sait pas, je lui en avais parlé il y a quelques mois mais je crois même qu’il a oublié que j’avais pu faire cet achat ! Effectivement, quand je lui montre les 3 bougies de couleur en question, il semble très étonné voir même quelque peu apeuré ! Il sait que ces trois bougies ont des degrés de chaleur différente ; Et il appréhende l’instant ou la cire coulera de l’une, puis de la seconde et enfin de la troisième…

Je reste couchée, alanguie, ne pouvant penser qu’à tout à l’heure, Aaron sera à son tour allongé, ventre contre terre et il ne pourra pas bouger, car je mettrais mon pied sur son dos ; Un geste qui ne le trompe pas ; Madame a mis son pied sur son dos, on ne bouge plus !

Aaron me demande s’il doit ouvrir mon lit pour l’aérer alors que je me lève. Je m’habille rapidement  de ma nuisette et je me rends à la salle de bains.

Aaron ouvre les volets et les fenêtres. S’affaire à ranger la chambre au mieux. Plier sa couverture. S’habiller à son tour et descendre me préparer mon petit déjeuner. Moment de complicité.

Aaron a sans doute un peu oublié les bougies ; Après le petit déjeuner copieux, je lui souris en lui disant : « Aaron, nous allons remonter dans ma chambre et tu vas t’allonger nu sur le tapis près de mon fauteuil.

A terre, sur le ventre. »  Aaron acquiesce mais ne sait plus. Et je m’approche de lui, posant mon pied sur son dos.

Le bruit caractéristique du briquet que j’allume le ramène à la réalité. Il a compris…

Aaron se tourne vers moi discrètement et ose un rapide sourire… Puis ferme les yeux.

Il s’abandonne, à moi…

Les bougies chauffent et il faut un moment avant que les premières gouttes ne tombent sur son dos… Une, deux, trois… La première bougie perle de cire et s’éclate sur le dos d’Aaron…

J’aime ces moments où je me sens unie à Aaron. Un instant ou lui et moi ne formons qu’un. A partager des instants forts. Et où je décide de son sort…

07.06.2014-4.jpg           07.06.2014-5.jpg

Impitoyable, je n’arrête pas de faire couler la cire. Aaron grimace et ses râles sont variables. D’abord très intenses,  il commence à s’habituer à la chaleur qui coule sur sa peau. Cela ne semble pas des plus facile je peux le concevoir.

La première bougie semble être d’une douleur acceptable. Mais la chaleur fait se dandiner Aaron dans tous les sens. Il aimerait ne pas bouger mais il ne peut pas…

La seconde est plus chaude, Aaron me confie qu’il se rend bien compte d’une différence nette. Les gouttes tombent encore et encore et le mélange des couleurs est superbe. Je me régale des yeux et j’avoue jouir de ma domination ce matin-là. Car mon soumis n’a pas subi la cire depuis un moment et je sais que cela n’est pas facile. Tel un petit vermisseau, Aaron se dandine et subit. Les couches se superposent.

Et la troisième bougie allumée, elle brûle encore un peu plus son épiderme. A certains instants, tout s’emballe même et devient presque insupportable ; Même si Maîtresse a acheté des bougies basse températures il faut supporter la hauteur variable, qui intensifie ou diminue la douleur. Ma main monte et s’éloigne de sa peau. Ou s’en approche dangereusement. Effets garantis.

J’éteins la dernière bougie de couleur rouge, avec regret…

Je m’installe dans mon fauteuil, je pose à nouveau mon pied sur dos. La fraîcheur de celui-ci fait sursauter Aaron.

Je le regarde ce dos multicolore, observe le résultat, heureuse de voir ces si jolies traces sur mon soumis,  je sais qu’il est heureux. Moi aussi.

Nous partageons ce moment un long moment, sans avoir besoin de nous parler,  dans un merveilleux silence…

07.06.2014-6.jpg     07.06.2014-7.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 9 commentaires - Publié dans : Les mots ou les maux d'Aaron...
Par Madame. S - Communauté : Satin,nylon,soie,fétchisme
Jeudi 5 juin 2014 4 05 /06 /Juin /2014 18:45

05.06.2014.jpg

A l’initial, il était prévu qu’sr66 soit encagé pour 30 jours…  Et puis, finalement et à y réfléchir plus longuement, ma perversité pris place et j’ai eu envie de continuer l’aventure ; Je réfléchissais alors à une date officielle pour sa libération. Et j’ai trouvé ! Pourquoi 71 jours  allez-vous me dire !? Je vous laisse le soin de le découvrir ; Pour mes lecteurs fidèles, certains trouveront peut-être la réponse. Pour les autres, cela assurément plus compliqué. Je vous dévoilerais la réponse dans quelques jours…

Après tout il s’agissait d’une punition le concernant lui et moi. Et j’avais envie que la réflexion sur le long terme lui soit des plus bénéfique… Et je pense que cela a fonctionné, sr66 a changé. Oh certes il est resté le même, fidèle, attentif et soumis. Mais il arrive dorénavant à mieux exprimer son ressenti à mon égard, face à sa Maîtresse aimée ; Voilà qui est le but de ma démarche et je pense y être parvenue.

Les jours se suivaient et ne se ressemblaient pas. Il y a les moments où il faut faire pipi assis, se laver avec précaution pour une hygiène durable. Les nuits agitées….

Ces jours d’encagement n’ont pas été des plus faciles, vous aurez pu le lire sur les articles de son blog, et je dois féliciter mon soumis pour tant d’abnégation et pour le fait d’avoir réussi à ne jamais quémander une seule libération. Je pense qu’il aurait été légitime qu’il me fasse ne serait-ce qu’une demande. Non, aucune… J’apprécie grandement. Un renoncement au plaisir que je trouve beau et fort.

Oui, bravo à toi, tout simplement…

Et vive la liberté !

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 11 commentaires - Publié dans : Sr66...
Par Madame. S - Communauté : Bdsm Passion
Lundi 2 juin 2014 1 02 /06 /Juin /2014 12:40
  

02.06.2014 1           02.06.2014-2.jpg

Lors de la dernière visite d’Aaron, celui-ci a pu profiter d’une paire de chaussures Ernest (boutique que je vous recommande fortement à Paris !) que m’avait offert un soumis il y a plusieurs années, des talons d’une grande finesse et beauté et auxquels je tiens particulièrement…. Aaron vous en parle car il à pu y goûter avec délice et passion…

02.06.2014 3      02.06.2014-4.jpg

02.06.2014-5.jpg

Comment décrire cette frénésie à lécher Vos Chaussures Ernest,  cet empressement à ressentir toute Votre Puissance ?

Le point de départ d'un tel événement est toujours le même : "aaron, vas te mettre tout nu, j'ai besoin de tes services, rejoins moi vite, je t'attends sur mon divan...." je me retrouve sans habits nu devant Vous.
Pendant que Vous m'observez de Votre Oeil Amusé, je sais que Vous allez me délivrer de mon orgueil, de mon égoïsme, et de ma jalousie.

Vous allez m'offrir Votre Sagesse qui va me mener vers une paix spirituelle.
J’entends Votre Voix qui m'ordonne :
" tu vas me lécher mes Talons qu’un soumis m'a offert, mais juste parce que tu es un bon esclave, j'exige que tu te limites uniquement à nettoyer avec ta langue mes Semelles Souillés sans monter plus haut,  as-tu bien compris ce que j'attends de toi, petit vermisseau ? "
Oh Maîtresse,  si Vous saviez combien je peux comprendre ce que Vous êtes en train de m'ordonner...

Quant au point d'arrivée, il s'agit pour moi de revenir sur terre et de reprendre mes esprits, ayant eu l'extrême privilège de  respirer et de poser mes lèvres sur Votre Vertigineuse Beauté si Féminine.

Très objectivement, le fait de me prosterner devant Vos Talons,  me permets de Vous comprendre et de ressentir toute Votre Sensibilité sans la moindre contrainte.
Comment ce petit trait d'union, composé seulement de quelques centimètres carré de cuir nous permets de vivre si profondément, cette immensité fusionnelle entre une Maîtresse et Son esclave ?

Ce qui est révélateur pour moi et pour Vous aussi je pense, c'est de vivre ce rêve éveillé dans la poussière de Vos Pas, en y puisant cette forme unique d'apaisement et de sérénité.
Au-delà de Vos Douces Extrémités, j'ai la chance de célébrer Votre Pertinence ainsi que Votre Harmonie.
Chaque fois que je me prosterne à Vos Pieds comme le ferait un esclave devant sa Reine,  je me sens alors hors du temps, je n'existe plus, n'entendant plus que Votre Silence de
satisfaction.
Devant Votre Désir d'ordre absolu, je me sens investi par Votre Grâce Mystérieuse et Votre Perfection.

Je soupire, surpris, l'euphorie me gagne, je rougis pour toute la Reconnaissance de ma Maîtresse, j'ai l'étrange sensation que Vous venez de prendre pieds en moi, je n'ai plus les moyens de réfléchir, je Vous obéis car je ne voudrais pas Vous décevoir, je trépigne, mes lèvres ne sont qu'à quelques millimètres de Vos Semelles, dans quelques secondes,  je vais bientôt dégouliner de plaisir...

Vous n'avez pas idée du bien être que Vous m'octroyer, même si cet acte ne semble pas des plus attirants ni des plus confortables pour le commun des mortels,  j'ai la chance de comprendre que je n'existe que par Vous, Vous représentez tant pour moi.
Malgré mon apparente décontraction, une seule chose  m'effraie à ce moment précis : si un jour Vous me décidiez de me renvoyer, je n'ose imaginer mon chagrin qui en découlerait...

Il y a toujours quelque chose de singulier à vivre dans les coulisses de Votre Existence et de ressentir tant d'émotions et cela sans jamais faire l’amour.

Je ne Vous remercierai jamais suffisamment, pour ce que Vous êtes et ce que Vous faites.
Aaron qui ne pense qu'à Vous…

02.06.2014-6.jpg      02.06.2014 7

02.06.2014-8.jpg

Aaron, ces mots, ce texte raisonne en moi si profondément. Il est vrai que c'est presque précisément ce que je ressens quand tu es à mes pieds; Une osmose dans des regards échangés, tes mains sur mes pieds, mes chaussures, ta langue dirigée et le bonheur partagé.

Je ne sais certes pas tout ce que tu ressens alors mais j'essaie d'imaginer et de partager au mieux ce que nous vivons à l'instant précis. Et je sais que cela est fort pour toi comme pour moi.

Tout semble étonnement décuplé et l'osmose se crée...

Formidables tourbillons entre un soumis et sa Maîtresse. Communion des sens et partage...

Madame.S

02.06.2014-9.jpg

02.06.2014-10.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 11 commentaires - Publié dans : Les mots ou les maux d'Aaron...
Par Madame. S - Communauté : domination
Vendredi 30 mai 2014 5 30 /05 /Mai /2014 13:15
 

30.05.2014-1.jpg              30.05.2014-2.jpg

Je vous parlais d’une tenue des plus inattendues dans mon dernier article. Une tenue de circonstance car lors du séjour d’Aaron en ma demeure alsacienne,  les belles et chaudes journées ensoleillées étaient avec nous pour notre plus grand plaisir.

Mais surtout vous constaterez que je ne vous avais pas menti et que vous n’avez pas certainement pas dû voir souvent votre voisin passer ainsi la débrousailleuse dans son jardin ! Dommage moi j’aimerais bien voir sous un autre jour mon voisin, qui sait ce qui se passe dans sa maisonnée, pas vous !!? Oui je suis curieuse je l’avoue sans détours. Et je me dis qu’un de mes voisins pourrait également découvrir un jour mon soumis dans l’une ou l’autre tenue selon mon humeur du jour ! Je ne sais qui serait le plus gêné des deux !!

Mais j’avoue que je ne m’attendais pas non plus spécifiquement à voir un jour un soumis dans une tenue d’Eve dans mon jardin et pourtant ! J’ai quelquefois des idées farfelues mais que je trouve délicieusement démoniaques et tendrement drôles ! J’ai vu Aaron affairé à sa tâche et j’ai eu alors cette idée ! Je l’ai trouvé bien trop habillé à mon goût ! Aaron aime être nu pour être à mon service. J’aime cela car pour ma part il est important de le voir nu, face à moi, dans une position d’infériorité mais qui n’en reste pas moins respectueuse pour ma part ; Je trouve qu’Aaron est beau, nu, à mes pieds…

Aaron n’a pas pu qu’acquiescer quand je lui ai ordonné de retirer ses vêtements ! Vous n’imaginez pas l’étonnement que j’ai pu lire sur son visage suite à mes paroles. Je lui ai néanmoins permis de garder ses chaussures...

Et moi de rire à gorge déployée ! Si contente de mon idée… Je voyais Aaron un peu gêné, essayant de regarder discrètement à gauche et à droite, espérant ne croiser personne au loin.

Et moi, bien moins craintive je le crois et de pouvoir regarder Aaron de longues minutes, tout nu mais toujours heureux de sa condition, pour aider sa Maîtresse pour lui éviter des travaux ingrats de désherbage intensif. Et de le voir sourire à son tour en se tournant vers moi…

Et je vous assure qu’il y a du travail et qu’Aaron ne rechigne jamais à la tâche. Tout cela entre soumission et complicité avec sa Divine…

Pour ceux qui ont bons yeux, vous aurez constaté quelques « tâches » sur son dos, mais cela fera l’objet d’un autre écrit… Chutt…

30.05.2014 3                   30.05.2014-4.jpg

Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 9 commentaires - Publié dans : Les mots ou les maux d'Aaron...
Par Madame. S - Communauté : Satin,nylon,soie,fétchisme

Images Aléatoires

  • Initiales M. S.
  • En rouge et noir...
  • Mnm's ou SM's ?
  • D/s...
  • Chaussures qui ont du cran...
  • En attendant Venise....

Présentation

Derniers Commentaires

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés