Vendredi 1 juillet 5 01 /07 /Juil 10:17
01.07.2011
Billet d'humeur
Une certaine vision du bdsm... La mienne !

Je vous confie là mon idéal. Cela ne regarde que moi ! Et je suis prête à échanger avec vous sur le sujet ; Je suis très ouverte d’esprit et je voulais ici vous parler de ma vision propre de la relation...

J’ai souvent envisagé de trouver un esclave gynarchique, un idéal dans la soumission pour moi depuis longtemps, trop restrictif à ce jour à mon goût. C’est certes un idéal de vie, qui je le pense sincèrement, pourrait me convenir. Mais il faudrait que cet esclave me soit dévoué et exclusif. Qu’il n’aie pas d’autre Maîtresse et qu’il porte donc de ce fait une ceinture de chasteté et ce en quasi-permanence ! Ce qui est le principe de la relation gynarchique en réalité.
Mais cet homme existe-t-il vraiment ? Sincèrement ?

J’ai la chance de « posséder » trois sujets qui me sont vraiment dévoués et sur qui je peux compter. Etant mariés, ces personnes ne peuvent pas m’offrir leur sexualité comme je le voudrais ; Pourtant, je sais que je peux compter sur les règles que je leur demande de suivre et ce dans le temps par exemple. Sur d’autres points donc, ils me seront fidèles, comprenez la nuance des actes et offrandes...

Mais malheureusement et en toute honnêteté, je pense qu’une relation vanille, là je parle toujours donc pour moi, cela est tout simplement impossible, voir trop hasardeux.

Pourquoi ?

Parce-que j'ai connu une relation des plus belles, qui a duré trois ans avec un homme que j'aimais et qui m'était soumis et très dévoué, mais je n'aurais pu vivre cela au quotidien. Cela me semble tout simplement in-envisageable à ce jour. Je le sais... Après cette belle relation j'ai eu du mal à me retourner, mais ayant eu si mal au cœur, je n'ai plus voulu "aimer" mon soumis et je le vis mieux ainsi. Oui, je m'en porte à merveille et la distance qui s'installe naturellement entre mon soumis et moi me rend donc plus inaccessible et je crois que cet état de fait décuple la dépendance de mon soumis. 

Voilà mon rêve de jardin secret...
L’idéal serait pour moi de rencontrer un homme qui accepterait ma vie de dominante et qui accepterait également un soumis à mes pieds, dont je me servirais à loisir et que j’enfermerais dans sa cage ou dans sa niche, tout en le respectant, toujours. Cela fait partie des bases de ma vision des choses ; 
Mais cela n'engage que moi et après tout, je n'ai jamais connu de relations S.M. au quotidien et tel n'est pas mon souhait finalement... 

Nous souhaitons tous rencontrer celui ou celle qui nous fera vibrer et avancer, découvrir l'inconnu et la plénitude. Ces rencontres sont rares ; J'ai eu la chance de croiser trois personnes, trois sujets qui correspondent à certaines mes attentes, mais malheureusement ils ne rassemblent pas à eu tous ce que je peux attendre de chacun. Mais oui, une Dominatrice est exigeante et c’est bien normal !
Et voilà pourquoi elle se doit de constituer d’un cheptel de personnes qui peuvent lui apporter la plénitude.

Chaque rencontre génère sa propre alchimie me disait récemment un soumis et je trouve qu’il à fortement raison !

Tant de pratiques, d'envies qui différent d'un individu à l'autre. Des envies partagées qui ne sont pas au rendez-vous au même moment pour l'une et l'autre personne ! Cruel dilemme que la relation entre Dominatrice et soumis dans un quotidien. Comment alterner soumission et amour ? Tant de paramètres, de solutions, de possibilités et envies... Et de déceptions quelquefois.

Difficile de trouver sa moitié dans un monde dit normal, alors dans le SM ! Mission quasi impossible ;
Mais on fait de très belles rencontres il faut l’avouer, même quelquefois de vrais amis...

J'aspire moi aussi à rencontrer des gens qui soient dans une démarche de complicité mais avec tout le sérieux que comporte une relation D/s. Mais je me suis rendu compte avec le temps qu'il était difficile de croiser la personne qui vous fera réellement vibrer. Cela arrive, mais comme je le disais plus haut, est très rare.

A contrario, il faut le souligner et se l'avouer que les vraies bonnes fées du SM sont elles aussi rares, celles de qualité, qui ne font pas que « jouer avec un homme ». Celles qui ont un cerveau et qui s'en servent pour dresser leur sujet tout en respectant la personne qui leur fait face, même si le petit rampant leur appartient ! Celles qui s’investissent dans le temps et font de ces moments, des instants de communion et de délices...

S'épanouir auprès d'une Dame demande quelquefois abnégations et abandons très fort, les règles dans la relation peuvent être des contraintes difficilement compatibles avec la vie de tous les jours et ses impératifs.
Voilà pourquoi à mon sens une relation amoureuse, dite vanille, n'est à mon sens pas viable...
Et pourtant, j'envierais presque ceux qui arrivent à créer autour de leur histoire D/s une réelle histoire d'amour. Vous trouverez dans mes liens, le blog de Maîtresse Flo et son soumis yanode. Pour moi une très belle histoire d’amour. Mais qui ne me ressemble pas.
Et je leur souhaite d’ailleurs un bonheur durable et sans failles. Car j'ai croisé des couples qui étaient très heureux dans leur condition.

J'aime le côté chevaleresque d'un esclave il est vrai. Un valet comme j’aime à le dire, qui sache devancer mes attentes et répondre à celles-ci. J'ai connu cela avec mon premier soumis et cela correspondait fortement à mes attentes de dominatrice. Frapper pour frapper n'est pas dans ma vision du SM.
J'aime que l'on s'occupe de moi, alors ensuite je peux envisager de m'occuper de l'autre.

Je donne quand on me donne... Logique implacable...

Esclave, soumis, sujet, valet, vermisseau, petit chien, et tant d’autres termes que je pratique au quotidien et qui ont tous une connotation spécifique car employée pour une personne bien précise. Cela au gré de mes envies et humeurs. Et qui n’atteignent en rien le respect que j’alloue à chaque personne qui est à mes pieds...

Et par pitié, je ne demande pas au soumis qui me contacte d’être « vendeur » dans sa description, souvent il en rajoute pour se parer de beaux atours, ce qui est légitime et compréhensible ! Mais tout le monde est capable de tout promettre, de me dire, « je fais ceci ou cela ou encore je fais tout ce que vous voudrez de moi ! » Laissez-moi sourire ! C’est ensuite que cela se corse, car les promesses sont bien vite oubliées et non explorées...;

Moi, je lui demande simplement de se mettre à nu, d’être sincère... Et surtout, qu’il ne me promette rien qu’il ne pourrait m’offrir.
Et il faut ensuite laisser le temps au temps ; La confiance s’accorde ainsi. Et l’abandon succède aux craintes et à la peur.

Alors, tout devient possible, ensemble...

Pour finir ma pensée du jour, je vous dirais : « Chacun de nous vit sa domination et sa soumission à sa manière, avec ses goûts, ses règles, codes et autres « dérivés ». Soyons tolérants et respectons l’autre, l’être humain, aussi différent soit-il... » Il faut de tout pour faire un monde, fort heureusement ! Et vivez de beaux moments complices, que vous créerez à partir de vos goûts et vos rêves les plus fous... Osez, en y croyant !
Laisser un petit mot à Madame.S... - Voir les 10 commentaires - Publié dans : Billet d'humeur...
Par Madame. S - Communauté : Soumission et appartenance
Retour à l'accueil

Images Aléatoires

  • D/s...
  • Madame.S approche sa main...
  • Chaussures qui ont du cran...
  • Les mains de Madame. S
  • Jouons ensemble...
  • Madame. S

Présentation

Derniers Commentaires

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés